BENVENUTI

SITO IN AGGIORNAMENTO

dicembre: 2020
L M M G V S D
« set    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

formula 1 2010

Nick Heidfeld, qui fait son retour à la compétition, passe par son stand dès la fin du premier tour après avoir abîmé sa voiture. Piégés en qualification, Jenson Button, Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Felipe Massa sont relégués en fond de grille tandis que Mark Webber, en pole et Sebastian Vettel, troisième, donnent à Red Bull Racing un avantage conséquent. En fin de course, Button et Webber haussent le rythme et ramarrent Schumacher, sans toutefois pouvoir tenter le moindre dépassement. La course est relancée à l’entame du trente-quatrième tour et Alonso prend immédiatement l’avantage sur Hamilton en délicatesse avec ses pneus. Dix tours plus tard, Alonso précède Vettel d’une seconde et Webber de 17 s puis suivent Button, Rosberg, Barrichello, Sutil, Hülkenberg, Massa, Petrov, Buemi et Kubica. Au quarante-et-unième tour, Vettel est toujours leader devant Webber à 2 s, Alonso à 17 s, Hamilton à 28 s, Button à 37 s, Rosberg à 48 s, Kobayashi, Sutil (qui n’ont toujours pas changé leurs pneus), Schumacher et Hülkenberg. Vettel, en pole position, s'impose au terme des cinquante-cinq tours de course. Felipe Massa, touché par son coéquipier Fernando Alonso et Vettel, touché par Lewis Hamilton rentrent tous deux à la fin du premier tour avec un pneu crevé. Au classement des pilotes, Hamilton conserve la tête devant son coéquipier Button (145 contre 133 points) tandis que Webber rafle la troisième place à son coéquipier Vettel (128 contre 121 points). À la fin du premier tour, Pedro de la Rosa, Heikki Kovalainen, Timo Glock et Sébastien Buemi rentrent chausser des pneus pluie. Rosberg complète le podium devant Alonso, Kubica, Vettel, Petrov, Webber, Massa et Schumacher. Massa l’imite au douzième et Barrichello au treizième. À deux tours de la fin, Hamilton tente sans succès de dépasser Alonso pour le gain de la quatrième place et se fait percuter par Webber au freinage : l'Australien perd son aileron avant, repasse par les stands et chute au neuvième rang, juste devant Schumacher qui a réussi à dépasser Alguersuari et rentrer dans les points. Chez les constructeurs, le classement est bouleversé avec Red Bull Racing en tête avec 156 points devant Ferrari (136 points) et McLaren (129 points), les autres écuries n'ayant toujours pas atteint les 100 points. Vettel et Webber, en signant un doublé, permettent à Red Bull Racing de décrocher son premier titre mondial des constructeurs. Sebastian Vettel s’impose, Webber offre quant à lui le doublé à Red Bull Racing et Nico Rosberg complète le podium. Bénéficiant de l'abandon de Lewis Hamilton, Mark Webber reprend la tête du championnat du monde avec 187 points, soit seulement cinq points d'avance sur son rival. … Kubica manque de s’accrocher avec Schumacher qui le tasse dans l’herbe et les deux pilotes doivent couper la chicane ensemble pour éviter une sortie définitive de piste. Vettel remporte le championnat du monde avec 256 points et devient le plus jeune champion du monde de l’histoire de la Formule 1. Sebastian Vettel, en pole position, s’engouffre en tête dans le premier virage devant Fernando Alonso. Sebastian Vettel change ses pneus au vingt-quatrième tour et remonte en piste à la deuxième place, derrière Button qui n’a pas encore changé de pneus tandis qu’Alonso et Webber sont toujours bloqués derrière Petrov. À l’issue de ces changement de gommes, le classement est désormais Webber toujours leader devant Hamilton à 6 secondes, Nico Hülkenberg à 26 s, Rosberg à 31 s, Alonso à 32 s, Button à 33 s, Jaime Alguersuari à 38 s, Barrichello à 39 s, Kobayashi à 40 s. Au vingt-sixième tour, la direction de course inflige un drive-through à Alonso à la suite de son dépassement irrégulier sur Kubica, qui entre-temps a abandonné sur casse mécanique. Au 29e tour Vettel précède Hamilton de 14 s, Kobayashi de 16 s, Button de 18 s, Barrichello de 21 s, Kubica de 22 s, Buemi de 25 s, Sutil de 25 s 5, Alonso de 26 s 5 et Hülkenberg de 28 s. Kobayashi est le seul pilote du top 10 qui doit encore changer obligatoirement de pneus avant l’arrivée. Alonso et Hamilton ressortent des stands côte à côte et l’Espagnol prend l’avantage. Chez les constructeurs, McLaren, avec 119 points, voit se rapprocher à seulement trois points Ferrari et, à 6 points, Red Bull Racing, ces écuries étant les seules à avoir franchi la barre des 100 points. Formule Campus - Camera Embarque. ». Sebastian Vettel est quant à lui à l’attaque de la septième place d’Adrian Sutil et le passe dans le dernier tour. Au quarante-huitième tour, Massa laisse passer Alonso dans la ligne droite car la Scuderia vient de lui adresser ce message : « Fernando est plus rapide que toi. Petrov, Massa, Sutil et Barrichello prennent l’avantage sur Alguersuari en difficulté avec ses pneumatiques. Hamilton personnalité sportive britannique de l'année pour le public de la BBC 20 déc. Webber creuse alors l’écart sur Vettel tandis qu'Hamilton change ses pneus au dix-septième tour et remonte en piste en quinzième position, juste devant Alonso qui a pris l'avantage sur Timo Glock et Heikki Kovalainen. Sebastian Vettel signe sa cinquième victoire de la saison, Hamilton termine à la deuxième place devant Button, Rosberg, Kubica, Petrov, Alonso, Webber, Alguersuari et Massa. À dix tours du but, Vettel chausse un train de pneus tendres neufs et chute en quatrième position devant Schumacher, Button, Massa, Sutil, Kubica et Barrichello, Webber conservant la tête devant Hamilton et Alonso, le plus rapide en piste. Rosberg suit à 7 s et Kubica à 9 s. Au treizième tour, Button compte 1 s 6 d’avance sur Alonso et 3 s sur Massa. Dès le deuxième tour, Button abandonne, victime d’une surchauffe moteur, alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité. Toutefois, une fois la voiture de sécurité rentrée, quelques hectomètres avant la ligne d’arrivée, Schumacher dépasse Alonso et est sanctionné pour infraction à l'article 40.13 (dont l'application fut logiquement contesté par Mercedes, les drapeaux verts étant remis) : l'Allemand écope de vingt secondes de pénalité. La course est relancée au 40e passage et Hamilton conserve sa position devant Webber, Kubica et Massa. Rosberg est cinquième avec 20 points, talonné par Kubica (18 points). En fin de course, Kubica, Massa, Alonso, Hamilton et Webber roulent de conserve car les Ferrari, qui n'ont pas chaussé de pneumatiques neufs, sont en difficulté. Il le percute à l’arrière en tentant de le doubler, effectue un demi-looping avant de retomber sur l’arceau de sécurité, puis part en un demi-tonneau pour s’encastrer dans un mur de pneus. The Official F1® YouTube Channel – See more at www.Formula1.com 43:44. jb emeric camera embarque de la COURSE DE LEDENON Formule … Poster Votre Commentaire. Hamilton profite d'une erreur de Petrov pour le passer mais le Russe reprend sa position au bout de la ligne droite des stands. Lors d'une neutralisation de la course, les retardataires n'ont pas le droit de doubler la, Un nouveau barème de points a été validé par le Conseil Mondial de la FIA, Le mercredi 23 juin 2010, le Conseil Mondial de la. L'Espagnol perd deux secondes au tour sur Vettel mais parvient à prendre l’avantage sur Hülkenberg au sixième tour. Accueil > F1 > Classement pilotes Formule 1 2010 Classement pilotes Formule 1 2010 . Hamilton complète le podium, Vettel parvient à conserver sa quatrième place devant Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button, Mark Webber, Vitantonio Liuzzi et Rubens Barrichello. En tête de course, Vettel a 1 seconde d’avance sur Alonso, 4 s sur Hamilton, 6 s sur Massa, 11 s sur Schumacher, 12 s sur Barrichello, 15 s sur Petrov et 16 s sur Hülkenberg. Derrière, on trouve Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button, Mark Webber, Vitantonio Liuzzi et Rubens Barrichello. Le grand bénéficiaire de ces changements de pneus est Alonso qui reprend la piste devant le museau de la monoplace de Button. Chez les constructeurs, Red Bull Racing ne possède plus qu'un point d'avance sur McLaren (330 points contre 329). À l'extinction des feux, Vettel prend d'emblée la tête de la course, poursuivi par Webber et Rosberg. Schumacher conserve sa position devant Button, Massa, Sutil, Kubica, Barrichello et Alguersuari qui récupère le point de la dixième place. À suivre. Derrière, Vitantonio Liuzzi accroche Sébastien Buemi et Kamui Kobayashi : les trois pilotes abandonnent et la voiture de sécurité fait son apparition. Au huitième tour, Vettel possède 2 secondes d’avance sur Hamilton, 5 s sur Button, 7 s sur Alonso, 8 s sur Webber et 9 s sur Massa. Les pilotes repassent alors par les stands chausser de nouvelles gommes intermédiaires. Jenson Button remporte le Grand Prix, Hamilton assurant le doublé pour McLaren. Red Bull Racing, qui aligne une Red Bull RB6-Renault, remporte son premier titre des constructeurs. Le classement au quarante-sixième tour est : Alonso, Hamilton, Massa, Schumacher, Barrichello, Hülkenberg, Kubica, Liuzzi, Kobayashi et Sutil. La pluie s’intensifie alors et Alonso abandonne sur sortie de piste au 37e tour. Dès le tour suivant, Rosberg et Jarno Trulli s’arrêtent changer de pneus, imités au sixième tour par Button, Sutil et Hulkenberg puis par Hamilton, Alonso, Alguersuari et Barrichello. Sutil, Heidfeld, Massa, Petrov, Hamilton, Rosberg, Klien et Button profitent de la neutralisation pour changer de pneus. Alors que la voiture de sécurité entre en action, Kubica, Button, Barrichello, Buemi, Sutil, Hülkenberg, Pedro de la Rosa, Vitaly Petrov, Vitantonio Liuzzi et Karun Chandhok rentrent immédiatement changer de pneus, imités dès le tour suivant par Vettel, Hamilton, Alonso, Massa et Jaime Alguersuari. Alonso change de pneus et se retrouve neuvième tandis que Sutil, en résistant à Hamilton, fait les affaires des quatre pilotes de tête. Alonso reprend la piste en onzième position, derrière Petrov et devant Webber, mais le jeune pilote russe résiste à l’Espagnol qui ne parvient pas à le doubler. Rubens Barrichello reste scotché sur la grille et s'élance dernier. Seuls 23 pilotes se placent sur la grille de départ, Lucas di Grassi ayant écrasé sa Virgin dans le mur durant son tour de mise en grille. Profitant de la sortie de la voiture de sécurité, la plupart des pilotes passe par les stands chausser des pneus intermédiaires. Mark Webber est désormais en tête des pilotes avec 161 points et devance Hamilton (qui reste à 157 points), Vettel (151 points), Button (147 points), Alonso (141 points) et Massa (97 points). À la mi-course, Vettel est toujours solidement installé en tête devant Alonso et Massa. Formula 1 Grande Prêmio Petrobras do Brasil 2010, Classements généraux à l'issue de la course, Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres, Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres, Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Grand_Prix_automobile_du_Brésil_2010&oldid=138433616, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Kubica revient à six dixièmes de Rosberg quand Hamilton s'arrête enfin au trente-et-unième tour : la sortie des stands est à l'avantage d'Hamilton qui passe son coéquipier Button. Webber perd le contrôle de sa monoplace, rebondi sur le muret et percute Rosberg en marche arrière: les deux pilotes abandonnent et la voiture de sécurité reprend la piste pour permettre l’évacuation des monoplaces. je viens d'acheter formule 1 2010 cool... et bien non pas cool j'instal et me dis c partie et bien non le jeu ne ce lance pas et une fenetre s'ouvre en me demandant si je veux envoyer le rapport d'erreur quoi je vous fait pas de dessin vous devez connaitre cette fenetre.je voudrais savoir de quoi ca viens est ce ma config qui n'est pas assez puissante.. merci de votre aide Les voitures prennent place sur la grille de départ sous une pluie battante. Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Japon, sa troisième victoire de la saison. Button et Sakon Yamamoto changent de pneus au 21e tour, suivis par Heikki Kovalainen et Karun Chandhok au 22e, Timo Glock au 24e puis Jarno Trulli au 25e tour. Au trente-cinquième, Massa prend à son tour le meilleur sur Vettel, qui se fait passer par Hamilton trois tours plus tard. Jaime Alguersuari prenant le départ depuis la pitlane, 23 pilotes se présentent sur la grille, tous en pneus slicks. Le champion du monde en titre, Jenson Button, avec 199 points, est désormais écarté de la course au titre. Alors que Vettel et Sutil sont à la lutte, Hamilton prend l'intérieur, gagne deux places et s'échappe. Button, Barrichello, Kobayashi, Vettel Sutil, Schumacher et Hülkenberg complètent le top 10. Au sixième tour, le classement des dix premiers n’a pas changé tandis que Massa est 20e et Vettel 24e et dernier. Suivre. Les deux pilotes Red Bull prennent un très bon départ, Mark Webber conservant l’avantage procuré par sa pole position. Espagnol Formule 1 Tampons Sport. Au sixième tour, Alonso est virtuellement champion du monde avec deux points d’avance sur Vettel. Au 36e tour Hamilton n’a plus que 3 secondes d’avance sur Webber et 7 s sur Kubica. Au terme des 58 tours, Jenson Button s’impose pour la deuxième fois consécutive sur ce circuit. Massa change ses pneus au treizième tour, Alonso - qui calque sa course sur celle de Webber - et Heidfeld au quinzième, Barrichello au dix-huitième et Hamilton au vingt-troisième. Au premier passage, Vettel devance Webber, Hülkenberg, Alonso, Hamilton, Robert Kubica, Rubens Barrichello, Felipe Massa, Jenson Button, Michael Schumacher, Nico Rosberg et Nick Heidfeld. Button, Rosberg et Alonso s'arrêtent au tour suivant. Vettel, virtuellement champion du monde avec 4 points d’avance sur Alonso, n’a plus qu’à poursuivre au même rythme jusqu’au drapeau à damier, Alonso restant bloqué derrière Petrov. À la relance, Hamilton et Schumacher se donnent des coups de roue et l’Anglais passe. Au classement du championnat, Button conserve la première place, avec 70 points. Alguersuari et Vitantonio Liuzzi changent de pneus au 28e tour alors que la voiture de sécurité est en piste. Chez les constructeurs, le championnat n'évolue pas, Red Bull Racing restant en tête avec 426 points et devançant McLaren (381 points), Ferrari (334 points), Mercedes (176 points) et Renault (133 points), qui rentre bredouille du Japon. Les commissaires infligent 20 secondes de pénalité à Hülkenberg qui passe à son tour de la huitième à la dixième place. Quelques secondes plus tard, Felipe Massa accroche Vitantonio Liuzzi, ce qui provoque l’abandon des deux pilotes. Dans les derniers tours, plusieurs pilotes ont du mal à contrôler leur monoplace, leurs pneumatiques étant complètement détruits : Hülkenberg rentre au stand alors qu’il était huitième et Barrichello ne peut résister aux attaques de Kubica et Liuzzi. Au quarante et unième tour, Vettel, qui a repris le commandement de la course, devance Webber à 2 s, Alonso à 5 s, Hamilton à 13 s, Button à 17 s, Rosberg à 42 s, Schumacher à 43 s, Heidfeld à 45 s, Barrichello à 48 s et Sutil à 50 s. À la fin du quarante-troisième tour, Hamilton s’écarte pour laisser passer son coéquipier Button, plus rapide que lui. À l'avant, Vettel prend rapidement le large avec deux secondes d’avance à l’issue du premier tour. À l'arrière, Schumacher, toujours hors des points, a du mal à dépasser Jaime Alguersuari. Après trois tours de chasse, Hamilton dépasse l'Allemand, qui ne peut pas non plus résister à Vettel. Au troisième passage sur la ligne, Hamilton devance Vettel, Alonso, Button, Webber, Kubica, Sutil et Schumacher. Webber est le premier pilote en lice pour le titre à s’arrêter changer ses pneus au onzième tour. De la Rosa, victime d'un souci moteur abandonne et Petrov se retrouve quatrième. Le classement du championnat donne lieu, tout au long de la saison, à un chassé-croisé permanent en tête entre Fernando Alonso (qui remporte, sur sa F10, lors de la course inaugurale à Bahrein, sa première victoire pour Ferrari), Jenson Button, Lewis Hamilton et Mark Webber. Vitaly Petrov, qui a volé le départ, accroche Pedro de la Rosa tandis que Kamui Kobayashi part à la faute et crashe sa monoplace. Alonso prend la tête du championnat du monde avec 231 points. 3:05. En repartant de son emplacement, Rosberg perd sa roue arrière droite qui rebondit dans la pitlane, blesse un mécanicien Williams et crée la confusion chez les mécaniciens de Renault : ils libèrent alors Kubica alors que Sutil entre sur son emplacement : l’accrochage cause l’abandon du pilote Force India tandis que Kubica peut poursuivre sa course, avant d’être pénalisé par un drive-through à la suite de cet accrochage, puis d’abandonner au vingt-troisième tour. Sutil, Heidfeld, Massa, Petrov, Hamilton, Rosberg, Klien et Button profitent de la neutralisation pour changer de pneus. Fernando Alonso remporte la victoire, Hamilton termine à la deuxième place devant Massa, Schumacher, Kubica, Liuzzi, Barrichello, Kobayashi, Heidfeld et Hülkenberg. Webber se rapproche petit à petit de son coéquipier lorsque Vitantonio Liuzzi détruit sa monoplace dans un mur de pneus, provoquant la sortie de la voiture de sécurité. Les trois premiers se tiennent en moins de 4 secondes alors que la nuit commence à tomber sur le circuit de Yeongam. REURTYBOSS2. Après quarante minute d'attente, la course est relancée dernière la voiture de sécurité et est déclarée wet race : les pilotes doivent s’élancer en pneus pluie et ne sont pas soumis à la règle de changement obligatoire de pneumatiques. Lewis Hamilton est désormais en tête de la course devant son équipier Button. 3D Formula- 1 2010 is one of the best 3D race game of Formula 1 races. Massa l’imite au douzième et Barrichello au treizième. Jenson Button réalise la bonne opération du week-end en prenant la tête du championnat du monde avec 60 points. Au trente-quatrième tour, Jarno Trulli abandonne sa monoplace sur le bas-côté de la piste alors que son équipier Heikki Kovalainen rentre au stand pour abandonner lui aussi. Si Hamilton passe la ligne d'arrivée en seconde position, il ne reprend aucun point à Vettel qui devient le plus jeune champion du monde de l'histoire à 23 ans 4 mois et 11 jours. À l’occasion de l’avant-dernière manche du championnat du monde, disputé sous un temps ensoleillé, Fernando Alonso est le seul pilote en mesure de remporter le titre au terme de la course s'il inscrit 15 points de plus que Mark Webber, 5 de plus que Lewis Hamilton et finit la course devant Sebastian Vettel. Au trente-neuvième tour, Alonso est toujours en tête devant Vettel à 2 secondes, Webber à 9 s, Button à 11 s, Rosberg à 13 s, Kubica à 14 s, Barrichello à 17 s, Sutil à 21 s, Hülkenberg à 22 s et Massa à 23 s. Kubica change ses pneus après une crevaison à l’arrière-gauche et chute de la 6e à la 11e place. La dernière modification de cette page a été faite le 24 juin 2017 à 17:47. CRITIQUE. Les monoplaces se touchent et Hamilton abandonne. 43:44. jb emeric camera embarque de la COURSE DE LEDENON Formule Renault 2 011, course automobile,stage de pilotage auto. Nico Hülkenberg ne boucle pas le premier tour, victime d'une violente sortie de piste dans le tunnel qui provoque la sortie de la voiture de sécurité jusqu'au septième tour. Rosberg s’arrête au tour suivant chausser des pneus tendres. Il s’empare ensuite de la huitième place de Schumacher au quarantième tour. Alonso attaque à plusieurs reprises Hülkenberg, sans trouver l’ouverture et, au quatrième passage, compte déjà 6 secondes de retard sur Vettel et plus de 4 secondes sur Webber. La pluie fait son apparition dix minutes avant le départ de la course. À l’extinction des feux, Sebastian Vettel, en pole position, s’engouffre en tête dans le premier virage devant Robert Kubica, Mark Webber et Fernando Alonso. Your go-to source for the latest F1 news, video highlights, GP results, live timing, in-depth analysis and expert commentary. Karun Chandhok, pilote novice chez HRT, ne boucle que deux tours avant d'abandonner, son coéquipier Bruno Senna abandonnant quant à lui après une vingtaine de tours. The following teams and drivers competed in the 2010 FIA Formula One World … Au 18e tour, Vettel devance toujours Hamilton à 1 s, Kobayashi à 8 s, Button à 9 s, Barrichello à 10 s, Kubica à 10 s 5, Buemi à 11 s 5, Sutil à 12 s, Alonso à 13 s et Hülkenberg à 13 s 5. Vettel et Webber, en signant un doublé, permettent à Red Bull Racing de décrocher son premier titre mondial des constructeurs. Alguersuari et Buemi dépassent Petrov dont la monoplace crache de l'huile. À l’extinction des feux, Fernando Alonso, en pole position, s’engouffre dans le premier virage en première position après avoir résisté à Sebastian Vettel. Sur la ligne de départ, la piste est sèche mais des gouttes de pluie sont déjà présentes sur certaines parties du circuit. Kobayashi et Rubens Barrichello rentrent les premiers changer de pneus au dixième tour, Alonso s’arrête au tour suivant, puis au douzième tour Petrov, Sutil et de la Rosa l’imitent. Au fil des tours, Hamilton ne parvient pas à décrocher Alonso et les cinq premiers sont en moins de 7 secondes au 24e passage. Hamilton prend l'avantage sur Kubica pour la troisième place et Alonso remonte jusqu'à la sixième. Il devance Rosberg de dix points, Alonso et Hamilton de onze points. Red Bull Racing won its maiden Constructors' Championship with a one-two finish in Brazil, while Red Bull Racing's Sebastian Vettel won the Drivers' Championship after winning the final race of the season in Abu Dhabi. Sebastian Vettel, en pole position, réussit son envol au contraire de son coéquipier Mark Webber passé par Felipe Massa. Alonso se fait passer par Hamilton qui devient leader de la course devant Alonso, Button, Vettel, Webber, Kubica, Sutil et Buemi, les cinq premiers se tenant en moins de 9 secondes. Formula 1 - 2010. Alonso débute sa collaboration avec Ferrari par une victoire, la seconde place de son coéquipier permettant à la Scuderia de signer son 80e doublé en championnat du monde. Derrière lui, en 4e position, Vettel change enfin ses pneus à l’entame du dernier tour et conserve sa position alors que, quelques instants avant, Webber a enfin pris l’avantage sur Hülkenberg après un duel de plusieurs tours. Dès la relance, Alonso remonte rapidement vers les avant-postes, imité par Schumacher qui a néanmoins plus de mal à se défaire de Timo Glock. La voiture de sécurité entre en piste avant la fin du premier tour et Nico Rosberg, Jarno Trulli, Timo Glock et Bruno Senna en profitent pour changer leurs pneumatiques. Liuzzi abandonne trois boucles plus tard sur problème d'accélérateur. 1:56. Profitant de la neutralisation de l’épreuve, Webber, Vitaly Petrov, Sébastien Buemi, Nico Hülkenberg, Adrian Sutil, Heikki Kovalainen, Jarno Trulli, Alguersuari, Christian Klien, Lucas di Grassi et Bruno Senna rentrent changer de gommes. Il n'y a actuellement aucun commentaire pour ce jeu. Au trentième tour, Button est toujours leader devant Alonso, Massa, Rosberg, Kubica, Hülkenberg, Webber, Vettel, Schumacher et Sébastien Buemi. Au départ, Fernando Alonso, en deuxième ligne, réussit son envol et prend la première place tandis que Mark Webber double son coéquipier Sebastian Vettel qui partait de la pole position. Le championnat du monde de Formule 1 2010, la 61e édition du championnat du monde des pilotes, est remporté par Sebastian Vettel (Red Bull Racing) chez les pilotes et par Red Bull Racing chez les constructeurs. Quelques instants plus tard, la monoplace de Rosberg subit une casse qui l’envoie dans le mur tandis qu’Heidfeld ouvre la porte à son coéquipier Kobayashi, plus rapide. Chez les constructeurs, Red Bull Racing prend la tête avec 312 points et devance McLaren (304 points), Ferrari (238 points), Mercedes Grand Prix (132 points) et Renault (106 points). Profitant du dépassement de retardataires, Alonso tente de dépasser Massa qui conserve néanmoins sa première place. Deux modifications importantes sont introduites : d'une part, les ravitaillements en carburant étant interdits, les pilotes doivent embarquer suffisamment d'essence pour la durée d'une course ; d'autre part, le barème de points est modifié : les dix premiers marquent désormais et le vainqueur se voit accorder 25 points contre 10 de 2003 à 2009. David Aubert; 28 Mai 2007; Téléchargez le fichier Office Excel 2007 de la saison de Formule 1 ! Au premier passage, Vettel devance Webber, Hülkenberg, Alonso, Hamilton, Robert Kubica, Rubens Barrichello, Felipe Massa, Jenson Button, Michael Schumacher, Nico Rosberg et Nick Heidfeld. Au premier passage, Massa devance Alonso, Vettel, Lewis Hamilton, Mark Webber, Jenson Button, Robert Kubica, Michael Schumacher, Nico Rosberg et Kamui Kobayashi. Alonso le suit à 14 secondes et Vettel à 18 s. Webber cherche à creuser un écart suffisant sur ses poursuivant avant de rentrer au stand, chose faite au 43e tour où il peut s’arrêter, changer ses pneus tendres contre des durs et reprendre la piste en tête. ÉVALUATION. Une pluie légère fait son apparition au 33e tour alors qu’Hamilton compte 12 s d’avance sur Kubica et 15 s d’avance sur Webber. Grâce à sa victoire, Lewis Hamilton reprend la tête du championnat du monde avec trois points d'avance sur Mark Webber (182 points contre 179). Les informations, résultats et classements de tous les sports. Derrière le peloton de tête, Kamui Kobayashi, Nico Hülkenberg et Sébastien Buemi se livrent une lutte acharnée et le jeune Hülkenberg sort de la piste, sans dommage. Choisissez parmi des contenus premium Formula 1 Portraits 2010 de la plus haute qualité. 23 pilotes sont présents sur la grille puisque Lucas di Grassi prend le départ depuis la voie des stands avec un nouveau moteur. Vettel reprend la piste en tête mais Alonso a un problème de roue à l’avant-droit et est passé Hamilton. Quand la pluie fait son retour, Hamilton Kubica et Vettel chaussent de nouveaux intermédiaires. Afficher uniquement: Chargement… Championnat de Formule 1 2007/2008 28 May 2007. Alonso prend l’avantage sur Vettel au début du quarante-cinquième tour mais quelques hectomètres plus loin Vettel abandonne sur casse moteur : il n’y a plus de Red Bull en course. Chez les constructeurs, Ferrari pointe en tête avec 76 points avec dix longueurs d'avance sur McLaren, désormais pressée par Red Bull Racing (61 points). Ferrari est maintenant troisième avec 146 points, tandis que Mercedes Grand Prix, quatrième, possède désormais 100 points. À l’extinction des feux, Mark Webber, en pole position, et son coéquipier Sebastian Vettel, troisième, profitent du côté propre de la piste pour prendre la tête au premier virage. Il reprend la piste en seizième position et, bloqué derrière Rosberg, Alguersuari et Petrov qui ont déjà changé leurs pneus, est désormais en mauvaise posture pour décrocher le titre mondial. Informations complémentaires... Pinterest. Le classement ne bouge plus lors des derniers tours et Lewis Hamilton signe sa première victoire de sa saison devant Button, Webber, Schumacher, Rosberg, Kubica, Massa, Alonso, Sutil et Kobayashi qui inscrit son premier point de la saison. Fernando Alonso est quatrième devant Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Vitantonio Liuzzi, Rubens Barrichello, Mark Webber et Michael Schumacher qui complètent le Top 10. À l'issue de cette épreuve, les classements des championnats du monde sont totalement modifiés. Disponible sur PC, F1 2010 est un jeu de courses permettant au joueur de piloter une Formule 1 sur les différents circuits du championnat. Du 43e au 45e tour, la voiture de sécurité intervient pour permettre aux commissaires de replacer la plaque d’égout descellée. Pour la première fois de la saison, les vingt-quatre monoplaces sont présentes sur la grille de départ. Signaler. Jenson Button ouvre le bal des arrêts au stand et rentre changer ses pneus au onzième tour. Robert Kubica prend un bon départ et pointe en quatrième position au premier virage. Au classement du championnat, les pilotes Red Bull tirent leur épingle du jeu, Webber prenant la tête devant Vettel avec 78 points. 11 pilotes engagés en 2010 ont déjà remporté au moins un Grand Prix : Quatre nouvelles écuries ont reçu leur autorisation d'inscription au championnat du monde : Le nombre de voitures autorisées à participer au championnat du monde passe de 24 à 26 monoplaces, Les ravitaillements en fluides sont interdits pendant la durée du Grand Prix. Webber réussit son pari puisqu'il devance désormais Hamilton et Button tandis que Schumacher accroche Kobayashi et reprend la piste derrière Webber. Felipe Massa est sixième avec 124 points et devance Nico Rosberg et Robert Kubica. Hamilton prend la tête du championnat du monde avec 109 points, Button conserve sa seconde place avec 106 points, Webber étant désormais troisième avec 103 points. La voiture de sécurité s’efface à l’entame du dix-septième tour. Soyez le premier à donner votre avis sur ce jeu . Kamui Kobayashi prend quant à lui le départ depuis la pitlane à la suite de problèmes de boîte de vitesses et abandonne avant de boucler son premier tour. Chez les constructeurs, le classement n'évolue pas, McLaren conserve la tête avec 300 points, devant Red Bull Racing (272 points) et Ferrari (208 points). Aucun des pilotes, tous deux contraints à l’abandon, n’est blessé. À l’extinction des feux, Jenson Button prend le meilleur départ et dépasse le poleman Fernando Alonso qui conserve l’avantage sur Felipe Massa. Au trente-deuxième tour, Button, qui n’est pas passé par les stands, devance Vettel à 1 s 7, Webber à 3 s 5, Alonso à 9 s, Hamilton à 14 s, Kobayashi (qui n’a pas changé de pneus) à 27 s, Rosberg et Schumacher à 36 s, Heidfeld à 40 s et Barrichello à 43 s. Button et Kobayashi s’arrêtent enfin au trente-huitième tour. Informations complémentaires... Pinterest. Adrian Sutil, surpris par le nuage de fumée qui s'échappe de la Red Bull s'accroche avec Robert Kubica : les deux pilotes partent en tête-à-queue mais reprennent la course. Massa, Hamilton, Alonso, Rosberg, Sutil, Liuzzi et Buemi terminent dans le top 10, le Suisse signant son premier point de la saison.

Igiene Personale Pdf, Meteo Domani A Torremaggiore, Nome Marina In Russo, Sedi Marina Militare, I Video Delle Canzoni, Trasformazione Da Binario A Decimale, Sentieri Apuane Gpx, Sally Piano Sheet,

Lascia un Commento